rebonds

 

Après deux années difficiles, le festival rebondit de plus belle avec toujours l’envie de servir la musique au plus haut niveau en grande proximité avec l’ensemble des publics. Du 08 au 11 juillet, une trentaine de musiciens internationaux et nationaux prennent d’assaut les ruelles de Callian et de Mons mais aussi leurs très belles églises où les conditions d’écoute sont idéales.

La programmation est représentative de l’état d’esprit du violoncelliste Frédéric Audibert coordonnateur artistique, de très grande qualité, foisonnante, hautement imaginative et généreusement partagée. Le titre de cette 21ème édition est celui d’une œuvre très célèbre du compositeur Iannis Xenakis auquel le festival rend homage dans le cadre du centième anniversaire de sa naissance. Des œuvres de musique de chambre du compositeur grec parsèmeront la programmation. Des moments forts, notamment lorsque le percussionniste Pascal Pons jouera deux fois son œuvre Psappha pour multipercussions (le samedi et le dimanche matin) et deux fois Rebonds également pour multipercussions, le dimanche après-midi (Concert pour Gérard), et pour finir, le lundi soir en première partie du concert de clôture. En regard de cet anniversaire, des œuvres de la compositrice française Graciane Finzi, Prix Georges Enesco, occuperont également les trois jours du festival durant lequel la compositrice est en résidence. Avec en point d’orgue, la création de son œuvre Fusion pour deux violoncelles, commande du festival. L’ œuvre sera créée le 11 juillet en présence de la compositrice par ses dédicataires, les violoncellistes Florent et Frédéric Audibert. Autre moment fort, la création, le 10 juillet, à Mons, de la Sonata brève pour piccolo et violoncelle composée par Florentine Mulsant, commande du flûtiste Jean-Louis Beaumadier à la compositrice.

Le festival s’ouvre sur un concert consacré à Nicolo Paganini avec le violoniste Alexandre Dubach, violoniste suisse virtuose s’il en est, grand spécialiste du compositeur et virtuose italien. La légende dit que Paganini faisait tomber les femmes en pamoison grâce à sa virtuosité et ses audaces musicales. Alexandre Dubach jouera plusieurs Caprices pour violon seul dont le fameux 24ème, le dernier, le plus connu parce que le plus virtuose. Autres œuvres de Paganini au programme, le Quatuor avec guitare n°2 ; Cantabile pour violon violoncelle et guitare, qu’Alexandre Dubach interprètera avec le guitariste Pascal Polidori et le violoncelliste Frédéric Audibert. François Mereaux alto solo de l’orchestre de Monte-Carlo. Alexandre Dubach et Frédéric Audibert, violoncelle joueront le Trio à cordes n°2 d’Alessandro Rolla, compositeur, chef d’orchestre et pédagogue, dont Nicolo Paganini fut l’élève.

Comme à chaque édition, le programme permet d’écouter la musique contemporaine (en 2022 anniversaire Xenakis, créations contemporainres) tout autant que les grands classiques. Cette année, une foison de grands concertos interprétés par les solistes du festival, Saint-Saëns, Lalo, Vivaldi, Boccherini, Telemann. C’est la journée du samedi 09 juillet qui est principalement consacrée à la forme concerto. L’après-midi, les musiciens seront à Mons, à 16h00, dans l’église. Accompagnés par l’orchestre à cordes du festival, plusieurs solistes joueront cinq concertos : Concertos pour piccolo d’ Antonio Vivaldi, Concerto à deux violoncelles de Vivaldi ; Concerto pour violoncelle en sol majeur de Luigi Boccherini ; Concerto pour violoncelle en si bémol majeur du même Boccherini ; Concerto pour alto de Georg Philip Telemann avec en soliste François Mereaux, alto solo de l’orchestre philharmonique de Monte Carlo ; Concerto pour Piccolo de Vivaldi avec le flûtiste Jean-Louis Baumadier. En ouverture, le percussionniste Pascal Pons jouera Psappha de Iannis Xenakis à 15h30, sur l’esplanade Mistral, et le duo pour deux percussions CaDance d’Andy Pape avec Clothaire Hadorn, étudiant au conservatoire de Lucerne où enseigne Pascal Pons.

Le samedi soir, nouvelle soirée concertante avec un ensemble de violoncelles de grande classe puisqu’il est formé par les solistes du festival qui s’accompagnent tour à tour dans un tourbillon émouvant de musique partagée. Au menu, les célèbres concertos de Lalo et Saint-Saëns. Chaque musicien joue un mouvement alternativement. Les solistes interprètent ensuite la Bachianas Basileiras n°5 avec la soprano Helen Kearns qui chante également l’ œuvre de Graciane Finzi, Kaddish pour 5 violoncelles et Soprano. Autre œuvre de Graciane Finzi jouée ce soir-là Game dans la Nuit pour violoncelle et piano.

Le dimanche matin, solistes confirmés et jeunes musiciens se partagent l’affiche, chapelle des Pénitents, au cœur du village. Au programme : Sonate pour violon et piano de César Franck avec Julie Guigue, piano et César Guigue, violon dans le cadre de la commémoration des deux cents ans de la naissance du compositeur français. En seconde partie, sont programmées des œuvres de Piazzolla, Lago, Escaich jouées par un jeune quatuor de saxophone du CRR de Nice : Ruben Nauge, Malo Dupriez, Laura Gilli, Mathieu Perrot. En préambule au concert, le percussionniste Pascal Pons interprète Psappha de Iannis Xenakis dans la cour du Château médiéval située au-dessus de la chapelle.

Le dimanche après-midi, salle omnisports de Callian, le programme se décline autour de la Suite pour violoncelle et trio jazz de Claude Bolling pour un concert en hommage à l’un de nos bénévoles, Gérard Giuglaris brutalement décédé l’année dernière. Il était l’un des piliers du festival, la générosité incarnée, curieux de culture et de musique vivante. Les musiciens, dont certains l’ont connu dès les débuts du festival, ont choisi de jouer les œuvres qu’il appréciait adaptées pour ensemble de violoncelles : Canon de Pachelbel, Aria de J.S Bach ou encore Le Chant des Oiseaux de Pablo Casals. Le percussionniste Pascal Pons joue Rebonds de Iannis Xenakis en ouverture du concert.

Le festival se clôture le lundi 11 juillet. En préambule au concert, Pascal Pons interprète à nouveau Rebonds pour timbale dans la cour du château médiéval à la suite de la rencontre avec la compositrice Graciane Finzi qui a lieu Chapelle des Pénitents, à 18 heures. Il joue également avec Clothaire Hadorn l’ œuvre du compositeur américain Andy Pape, CaDance pour deux percussions. Ils rejoingnent ensuite les autres musiciens dans l’église. Pascal Pons pour jouer la Chaconne de J.S Bach au marimba. Puis, avec Clothaire Hadorn, le Concerto pour violoncelle n°2 de Dmitri Chostakovitch avec deux percussions, deux cors et piano. Aux cors, les deux cornistes solistes de l’orchestre national de Cannes, Cédric Lebeau et Benoit Collet. La partie de piano est tenue par Stephanos Thomopoulos, la partie soliste, par le violoncelliste Frédéric Audibert. C’est lors de ce concert qu’a lieu la création de Fusion pour deux violoncelles de Graciane Finzi, par les violoncellistes Florent et Frédéric Audibert, dédicataires de l’ œuvre. Ce même soir, le pianiste Stephanos Thomopoulos rend hommage à Iannis Xenakis dont il est l’un des meilleurs interprètes, en jouant Evryali pour piano, mais aussi Trois Préludes pour piano de Claude Debussy. Cette année encore, le festival propose une série de concerts tous plus innovants les uns que les autres.

Durant le festival, des répétitions publiques sont organisées pour les personnes désireuses de découvrir les coulisses d’un festival. L’Office intercommunal de Tourisme propose une Visite Passion le samedi 9 juillet, à 11h, pour assister à une répétition. Réservation auprès de l’OTI. Tel . 07 86 11 69 83.

Le festival 2022 est dédié à Gérard Giuglaris, notre cuistot adoré, et à Chris, violoncelliste et ingénieur du son, qui était résident callianais depuis 5 ans. Celui-ci prenait des leçons avec le violoncelliste Frédéric Audibert et lui a confié le soin de faire don de son violoncelle à un jeune musicien méritant qui lui sera remis au cours d’un concert mémoriel intimiste, chapelle des Pénitents, au début du mois de septembre prochain.

 
Les partenaires du festival
Mairie de Callian - Conseil départemental du Var - Communauté de Commune du Pays de Fayence - Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur - Spedidam - Sacem - Domaine de Terre Blanche - Société d'Exploitation du Soleil du Haut-Deffens - La Strada

Au Programme

Jul

Concertante

Église de Callian
20:30
Jul

Anniversaire Xenakis

Place de Mons
15:30
Jul

Concertos italiens

Église de Mons
16:00
Jul

Cello Orchestra

Église de Callian
21:00
Tous les concerts

Découvrez le canton de Fayence

Le festival se déroule dans le cadre géographique vertigineux du village médiéval de Callian dans le canton de Fayence enchâssé de villages tous plus beaux les uns que les autres. À découvrir entre deux concerts… Lire la suite